Elle était là, juste derrière moi : une idée.
Non pas que je ne l’avais pas vu venir,
mais si il y a bien un truc qui me fait cogiter,
c’est d’avoir une idée derrière la tête.
Elle débarque comme ça, sans prévenir,
au détour d’un jeu de mot, après un point, elle se plante là,
et elle reste en idée fixe avant que l’idée ne fasse son chemin.
Je me suis vraiment creusé la tête pour m’en débarrasser,
mais chaque fois que je lance une idée, elle revient,
et même en la donnant, elle devient une idée reçue.
Du coup j’ai acheté une boite à idée,
je sais que l’idée n’est pas neuve,
mais en les mettant là, bien rangées,
ça me remets les idées en place.
Mais les savoir là, toutes seules, sans lumière
ça m’a donné des idées noires,
j’ai donc ouvert la boite, et pour me remercier
l’idée me caressât l’esprit, avant de prendre son envol.
De là-haut, elles se font une haute idée de moi-même,
pourtant je pense que c’est l’inverse,
rien qu’à l’idée de les quitter, j’en perds mes mots,
pourtant je le sais, les idées restent,
là où moi je partirai.

CONCEPTEUR REDACTEUR
MARSEILLE
+33 7 84 40 92 31
pierrickfrattini@gmail.com